Avantages et contraintes de l'auto-hébergement

- Auto-hébergement

L'auto-hébergement est un sujet à la mode, de plus en plus de personnes s'y intéressent et on voit germer des initiatives ayant l'objectif de le démocratiser.
J'ai découvert l'auto-hébergement par hasard alors que je cherchais à monter un serveur personnel pour mon domicile et j'ai longtemps réfléchis avant de me lancer dans cette aventure, voici quelques pensées qui m'ont aidées à prendre ma décision et à me lancer...

Préambule

Tout d'abord, je tiens à dire que j'ai longtemps tergiversé sur la question. J'ai commencé ma démarche au mois de septembre 2010, à l'époque je désirais juste monter un petit serveur pour faire du développement Web et ainsi pourvoir éteindre mon portable lorsque je n'étais pas chez moi.
Lors de mes recherches je suis tombé sur le plug-computing et c'est là que j'ai découvert que certains hébergeaient leur site sur ces "mini-ordinateurs". Ayant envie de me lancer dans la création d'un nouveau blog orienté plus geek, l'auto-hébergement était la solution idéale pour répondre à mes besoins...

Les avantages

Il y a de nombreux avantages d'avoir son serveur auto-hébergé,

Les inconvénients

Malheureusement, avoir son serveur auto-hébergé n'est pas aussi simple pour tout le monde car il y a tout de même quelques inconvénients...

Conclusion

Au final, auto-héberger son site et ses web-services n'est pas une mince affaire, c'est un investissement qui peut valoir le coup dans le monde du web et apporter une ligne supplémentaire à un CV. Cela peut faire la différence et aider à comprendre les problématiques d'autres travailleurs du web (administrateurs systèmes, responsables d'exploitations,...).
Cela ne fait que deux mois que le serveur est en ligne (quoique pas aujourd'hui) mais c'est vraie satisfaction de voir ce que l'on peut faire avec un tout petit serveur (gros comme un chargeur électrique) et quelques lignes de configuration.

Si vous hésitez à vous lancer, j'espère que cet article vous aura donné envie de le faire et venez partager vos craintes si vous en avez...

Partager sur Twitter