Brew, le gestionnaire de paquets qui manquait à OSX

Mac

Depuis son passage à Unix, Mac OS X est livré avec beaucoup d'utilitaires en ligne de commande que l'on utilise dans un terminal à l'aide de ligne de commande.
Mais contrairement aux autres systèmes d'exploitation basé sur Unix/Linux, il n'est pas facile d'installer de nouveaux utilitaires. En effet, Mac OS X ne dispose pas d'un gestionnaire de paquets contrairement aux autres OS, mais brew est arrivé...

Installation

Installer brew sur son Mac est d'une facilité déconcertante par rapport aux bénéfices que l'on peut tirer d'un tel logiciel. Brew est compatible uniquement avec les processeurs Intel et les versions de Mac OS supérieures à Leopard.
Pour l'installer, il suffit de saisir la commande suivante dans un terminal et d'être un peu patient le temps que tout s'installe avant de pouvoir profiter de brew :

ruby -e "$(curl -fsSLk https://gist.github.com/raw/323731/install_homebrew.rb)"

En cas de problèmes, je vous conseille de vous reporter à cette page de Wiki, mais je n'ai pas eu le moindre soucis avec le script ruby.
Sur le site ils disent que XCode est un pré-requis. Ce n'est pas le cas, vous pourrez installer et utiliser brew car il n'y a pas de dépendances. En revanche, si vous voulez créer vos propres packages binaires, l'installation de XCode sera nécessaire pour compiler vos paquets.

Utilisation

Une fois l'installation terminée, vous devriez avoir un répertoire `Cellar` dans votre dossier `/usr/local`, c'est ici que seront installés les paquets que vous installerez avec brew.
Brew s'occupe lui même de faire des liens symboliques des binaires dans les bons répertoires Unix, ce qui rend l'opération totalement transparente et s'intègre parfaitement dans l'OS.

Brew se comporte exactement comme `aptittude` ou `Yum`, il faut cependant connaitre quelques commandes pour pleinement tirer parti de Brew :

Les commande de brew ressemblent énormément à celles d'aptittude, mais il existe d'autres commandes que vous pouvez découvrir sur le projet GitHub.

Conclusion

Pour une installation très simple on augmente encore la puissance de son Mac en lui permettant d'installer divers utilitaires. Par exemple, j'utilise wget qui n'est pas disponible sur Mac, avec brew l'installation s'est déroulée en 10 secondes et je n'ai pas eu besoin de modifier mon path ou quoi que ce soit.
Pour mieux découvrir brew, je vous conseille de parcourir le Wiki qui présente bien les avantages de brew par rapport à la concurrence.

Cet article est une introduction des fonctionnalités de brew, il est possible d’avoir plus de contrôles sur les paquets installés, de plus comme brew utilise le ruby pour générer les paquets, il n’est pas compliqué de se créer ces propres paquets que l’on installera avec brew.</p>

brew est un must pour les développeurs/admin travaillant sur Mac OS.

Lien : brew

Partager sur Twitter