Cure de désintoxication de Google - Feedburner

- Auto-Hébergement

Enfin le second article de la série Cure de désintoxication de Google, cinq mois après le dernier article voici la suite tant attendue. Aujourd’hui, on va aborder le sujet des stats de consultation de flux RSS, service fourni par Google avec le rachat de la société Feedburner.

Pourquoi abandonner Feedburner ?

Tout simplement parce qu’on annonce le service mort dans pas longtemps et que je voulais éviter de me retrouver dans la même situation qui avait été la mienne avec la mort de Google Reader.

J’ai donc cherché quelques temps une solution alternative à Feedburner, tout d’abord je cherchais une solution auto-hébergé mais je n’en ai pas trouvé, puis j’ai cherché un service alternatif. C’est alors que je suis tombé sur Feedpress, développé par des frenchies et qui fonctionne en mode Freemium. Il fournit gratuitement le même service que Feedburner, mais il faudra payer si vous utilisez la publication multi-canals et que vous aimez des stats avancées…

Finalement comme je n’allais jamais voir les stats de tracking des flux RSS, j’ai pris la décision d’abandonner purement et simplement ce tracking pas forcément utile à mon niveau pour retourner à une solution beacoup plus simple : fournir directement le flux RSS sans passer par un outil externe.

Suppression du compte Feedburner

Pour supprimer son compte, rien de bien compliqué, il suffit de cliquer sur des liens mais encore faut-il trouver le bon lien. Connectez-vous à votre compte Feedburner et naviguez vers le dashboard du site que vous voulez supprimer.

Capture de la suppression d'un compte Feedburner
Capture de la suppression d'un compte Feedburner

Dans le header de la page, juste en dessous du titre du flux, il y a un petit lien plutôt clair : “Delete Feed…”. Une fois que vous aurez cliqué ce lien, un nouveau menu apparaîtra et vous permettra de supprimer le tracking du flux RSS.

Pensez bien à cocher la case “With Permanent redirection” avant de valider, sinon vos abonnés à votre flux Feedburner ne recevront jamais vos nouveaux articles et ce serai bien dommage.

Prévenir les lecteurs

Ensuite, il ne vous restera plus qu’à prévenir vos abonnés que le lien du flux RSS change, attendre quelques temps avant de retourner sur Feedburner pour supprimer définitivement le tracking du flux RSS et attendre paisiblement la mort de Feedburner. Personnellement, je vais garder la redirection et j’agirai si jamais Feedburner disparaît pour de bon.

Partager sur Twitter