De RoundCube à RainLoop

- Auto-hébergement

Pour la consultation de mes mails, j’utilisais Roundcube via un paquet fourni par Synology que j’installais sur mon NAS afin de consulter mes mails via un navigateur. Cela va faire 2 ans que j’utilise Roundcube quotidiennement, je m’étais habitué à sa lenteur, n’ayant pas la fibre je blâmais ma connexion.

L’envie de remplacer Roundcube me trottait dans la tête depuis la fin d’année dernière, mais comme d’habitude le temps m’a empêché de le faire avant.

Pourquoi RainLoop ?

Tout simplemenet parce qu’il n’y a pas beaucoup de webmails modernes sur le marché aujourd’hui et je n’ai pas eu beaucoup de candidats à tester. En gros il n’y en avait que deux qui pouvaient m’intéresser.

Tout d’abord, j’ai testé MailPile mais comme il est toujours en bêta et que du coup certaines fonctionnalités me manquaient, j’ai passé mon tour.

Et ensuite il restait plus que RainLoop… Du coup, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un tour sur la démo de RainLoop, c’est après avoir testé la démo que j’ai pris la décision de l’installer sur mon serveur, pour faire un test en conditions réelles.

L’installation

L’installation est très simple, bien documentée sur leur site et il ne m’aura pas fallu longtemps pour mettre en place un virtual host sur mon serveur nginx.

La configuration est aussi facile à réaliser puisqu’elle se passe dans le navigateur, mais si vous préférez le faire dans le terminal avec votre éditeur favori, c’est aussi possible. Le choix est libre mais le résultat sera le même ! Mention spéciale pour l’outil qui permet de configurer les serveurs IMAP et autres SMTP qui est très bien conçu et rend cette tâche, généralement fastidieuse, aisée puisqu’il est possible de tester la configuration en live.

Pour les mises à jour pas de panique, elles se font à partir de l’administration (une fois connecté en “admin”), ainsi une fois RainLoop installé, il est possible de le gérer entièrement via son navigateur ce qui est plutôt pas mal.

L’interface de RainLoop

Le gros point fort de RainLoop,c’est son interface graphique et l’expérience utilisateur qu’elle procure. C’est travaillé, efficace et simple à la fois. Pour moi, elle n’a pas grand chose à envier à un Gmail par exemple. Parmi les autres points que j’ai aimé, je peux citer :

Si vous n’avez pas été voir la démo, voici une capture de RainLoop une fois que vous êtes authentifié.

Capture de la liste des messages de RainLoop
Capture de la liste des messages de RainLoop

Il y a des boutons pour agrandir, diminuer les différents panneaux du webmail, afin d’optimiser les informations visibles à l’écran. Par exemple, je cache toujours la barre de gauche qui contient les dossiers parce c’est une perte de place de la voir en entier sur un petit écran.

Une fois que l’on sélectionne un mail, bien évidement le panneau de droite change.

Capture lors de la lecture d'un message avec RainLoop
Capture lors de la lecture d'un message avec RainLoop

Ici encore, il y a des petites fonctions bien pensées, par exemple il y a un bouton pour revenir en haut du mail si le mail est un peu long (plus pratique que le scroll), le bouton à droite du header du mail se souvient de la dernière action que l’on a réalisé (ce qui évite d’afficher le menu contextuel à chaque fois) et surtout il y a une longue liste d’actions disponibles dans le menu contextuel…

Et enfin, le mode “édition de messages”, qui est aussi puissant que les autres modes.

Capture de la liste des messages de RainLoop
Capture de la liste des messages de RainLoop

Un premier point important est l’auto-complétion des adresses mails qui est vraiment très fiable et pratique à utiliser, le drag and drop fonctionne parfaitement. L’upload des images est aussi très implémenté avec le support du drag and drop à partir d’un élément du bureau. Autre fonctionnalité intéressante, la possibilité de minimiser la popin d’écriture de mail pour naviguer dans les mails afin de retrouver une information puis de faire ré-apparaitre la popin d’édition du mail dans l’état dans lequel vous l’aviez laissée. Vraiment pratique…

Et plus encore…

Je ne vous ai parlé que des fonctionnalités que j’utilise, mais RainLoop offre beaucoup d’autres options que je n’ai pas couvertes :

Et même dans cette liste, j’en ai oublié…

Le webmail parfait ?

Non, RainLoop n’est pas exempt de défauts, mais rassurez-vous rien de très grave. Pour moi le plus gros défaut est lié à la recherche, car elle ne se fait que dans le dossier “courant” à l’instar de Gmail. Cela peut être un gros manque pour certains(si on se fie au nombre de votes sur ce thread), mais personnellement je fais avec, mes mails sont assez bien classés pour que je puisse deviner dans quel dossier le mail qui m’intéresse se trouve.

Ensuite, il y a certaines fonctions qui ne sont accessibles qu’aux utilisateurs payants, c’est dommage mais tout travail mérite salaire et puis la majorité de fonctions sont elles gratuites.

Et il y a un petit point d’ombre sur la légalité et l’avenir de RainLoop détaillé dans ce ticket Github, je ne suis pas un spécialiste donc je ne sais pas si l’auteur de RainLoop risque quelque chose, je vous laisserai seul juge.

Conclusion

Le gros point positif de RainLoop est son interface qui est vraiment clean, avec un fond uni RainLoop est extrêmement joli. La rapidité qu’apporte RainLoop n’est pas négligeable le développeur garde à l’esprit l’impact de ces développements sur la fluidité de son application.

Le développement suit son bonhomme de chemin et on voit assez souvent passer des versions bêta (que je vous déconseille d’installer) avec des nouvelles fonctionnalités.

Pour finir, j’utilise RainLoop depuis quelques semaines maintenant, au début j’avais gardé Roundcube dans un coin au cas j’ai un soucis, mais je viens de le désinstaller car RainLoop est fiable et j’en suis pleinement satisfait. Et je ne peux que vous conseiller de tester RainLoop si vous hébergez vous-même votre webmail.

Site de Rainloop

Partager sur Twitter